Aide?    (221) 77 312 93 00   Télécharger

Le DESCOGEF pour tous

Le DESCOGEF pour tous
29 juin 2022 TedMaster.org
Blog, Comptabilité
La Prise en charge de la TVA

A. Le DESCOGEF une histoire pour tous

Soucieux de contribuer à l’harmonisation et à l’uniformisation des conditions d’exercice de la profession comptable, le Conseil des Ministres de l’UEMOA a institué le Diplôme d’Etudes Supérieures de Comptabilité et Gestion Financière (DESCOGEF) par le règlement n°12/2000/CM/UEMOA du 17 Novembre 2000.

Le Programme de formation approfondie dans le domaine de la comptabilité, du contrôle de gestion, de l’audit et de la finance, le DESCOGEF permet à celui qui l’obtient de s’inscrire au stage d’expertise comptable en vue de préparer le Diplôme d’Expertise Comptable et Financière (DECOFI) de l’UEMOA

B. Durée et délai des inscriptions pour la formation 

Le DESCOGEF se prépare sur deux ans. La formation est organisée en cours du soir dans les locaux de l’École Supérieure Polytechnique de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar :
– du lundi au vendredi de 17h à 21h
– le samedi de 09h à 13h et de 15h à 18h
La bimodalité des enseignements n’est pas à exclure (cours en présentiel et en ligne).
L’équipe pédagogique qui dispense les enseignements est composée d’enseignants chercheurs de l’ESP, des universités sénégalaises ainsi que des professionnels de haut niveau évoluant dans les secteurs d’activité couverts par la formation

C. Conditions d’admissions au DESCOGEF 

Peuvent faire acte de candidature en DESCOGEF 1 les titulaires d’un diplôme de Licence dans le domaine de la finance, de la comptabilité, de l’audit et du contrôle de gestion ou tout autre diplôme équivalent reconnu CAMES et/ou l’ANAQ-SUP.
Peuvent faire acte de candidature en DESCOGEF 2 les titulaires du Diplôme Supérieur Comptable (DSC), les titulaires d’une Maîtrise, d’un Master 1 ou Master 2 dans le domaine de la finance, de la comptabilité, de l’audit et du contrôle de gestion ou tout autre diplôme équivalent reconnu CAMES et/ou l’ANAQ/SUP

D. Autorisation de candidature libre à l’examen du DESCOGEF

Collectif des candidats libres à l’examen du DESCOGEF. 22 JUIN 2017 — Suspension de la décision n°2/2017/PJ/DESCOGEF/SP portant précision de la notion de candidature libre.

La très pertinente Réponse de Emeric TOSSA (un jeune visionnaire du CESAG)

La motivation de cette décision réside dans l’afflux des candidatures libres qui dégradent vos conditions de travail, en claire cette situation cause un manque à gagner pour vos centres agréés.
Je pense que, du haut de votre expertise en matière de Comptabilité de gestion (que vous enseignez et parfois pratiquez), vous devriez pouvoir établir une politique de gestion des coûts, tout en incluant un certain nombre de candidatures libres après une sélection impartiale et juste (examens, entretiens) afin de retenir les meilleurs.
Tous n’avions pas la même bourse, laissons donc l’envie et l’excellence être les seules alternatives face à cet afflux que vous décriez, qui par la même amélioreront vos conditions de travail.

La suspension des candidatures libres n’est pas une solution pertinente.

En prenant cette décision, chers membres avez vous pris en compte le fait que tout le monde ne peut pas payer 4.000.000 et poussière de nos pauvres francs pour suivre la formation?
Avez vous pris en compte le fait que tout le monde ne peut pas assister aux 800h de cours vu les obligations professionnelles?
Avez vous vous même TOUS suivis cette formation que vous voulez imposer aux gens?
Etes vous conscients qu’il y a des étudiants/professionnels qui ont commencé cette formation en candidature libre?
EN GROS SI JE COMPRENDS BIEN:

Bonne nouvelle la décision du président du jury du DESCOGEF a été annulée par le CREFECF! Donc bonne révision pour vous les candidats pour l’exam prévu en Septembre!!! Et bravo à tout le monde ensemble nous vaincrons!?

Le combat continue pour diminuer les frais d’inscription désormais fixés à 800 000FCFA!

 

Lettre du 14 MARS 2017 – Pétition 

Collectif des candidats libres à l’Examen du DESCOGEF

A

Monsieur  le Président du jury du DESCOGEF

Objet:   Votre décision du 18 février 2017 N°2/2017/PJ/DESCOGEF/SP portant précision de la  notion de candidature libre  à l’examen  du DESCOGEF

Monsieur le Président,

Par décision  N°2/2017/PJ/DESCOGEF/SP en date du  18 février 2017 portant  précision   de la  notion  de candidature   libre à l’examen  du DESCOGEF (Diplôme   d’Etudes  Supérieures de Comptabilité et Gestion Financière, ouvrant l’accès  au  stage professionnel   d’expert-comptable   et financier), il a été indiqué qu’à compter de la session de 2017 incluse, les  seules candidatures   autorisées pour tous les  ressortissants de l’UEMOA, sont celles émanant des centres agréés.

A cet égard,  il conviendrait  de rappeler que dans les  huit (08) pays de l’espace   UEMOA,  il n’existe  que trois (03) centres agréés à savoir: le centre de Dakar au Sénégal  et ceux de Yamoussoukro   et d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Toutefois,  la décision citée en  objet oblige désormais  tous les  candidats de l’UEMOA   à se préparer  dans ces centres  agréés  limitativement  énumérés. De ce fait,  se posent des contraintes majeures notamment l’inaccessibilité à la profession d’Expert-comptable pour les citoyens de l’UEMOA n’ayant  pas  de centre  agréé dans leur pays sans compter également  le coût de la formation.

Aussi,  sommes-nous convaincus,   Monsieur  le Président du Jury, des efforts et réflexions  que vous menez pour l’amélioration  des conditions  d’accès  à la profession  d’Expertise Comptable en vue de booster  la croissance économique de l’Afrique.

C’est pourquoi, nous venons par la présente porter à votre connaissance que certains ressortissants  de nos huit  (8) pays  membres  de  l’UEMOA,   notamment   ceux  ne  disposant  pas  de  moyens  financiers nécessaires,   tout en reconnaissant  la qualité du programme du DESCOGEF,  ont opté pour la préparation de l’examen  du  DESCOGEF en tant que candidats libres.  Cette préparation  s’étale  généralement  sur des années  et  nécessite  des  sacrifices personnels  malgré   les  contraintes  familiales, sociales   et parfois professionnelles.  Convaincus  de cela,  nous nous sommes adonnés à cet exercice depuis  des mois,  dans l’espoir  de prendre part à l’examen du DESCOGEF de la  session  de 2017.

Toutefois, c’est avec une grande surprise doublée d’une  légitime  inquiétude  que nous avons appris votre décision citée en objet.

Fondant  l’espoir   de  pouvoir  contribuer  au  développement  de  nos  pays   au travers  de  la   profession d’Expertise  Comptable,    nous vous  prions  très respectueusement,    Monsieur  le  Président   du jury  du DESCOGEF,   avec tout ce que vous représentez pour  ce continent   et particulièrement   pour notre chère UEMOA,   d’user   de  vos  prérogatives    pour  retirer cette décision   dans  l’intérêt   et l’honneur   de tout  le continent africain.

 

Le porte-parole du collectif des candidats libres à l’examen du DESCOGEF

Amadou Mballo

Cette pétition sera remise à:

  • Secrétaire Permanent du DECOFI
    Monsieur Bachir Wade
  • Président du jury du DESCOGEF
    Monsieur Fulbert Amoussouga Gero
  • Présidente de l’ONECCA
    Madame Marie Ba

Lettre du 17 MAI 2017 – Réponse.

17 MAI 2017 — A Monsieur le Porte-parole du

Collectif candidats libres à l’Examen du DESCOGEF

Monsieur le porte-parole

J’accuse réception de votre missive du 14 mars 2017 en réaction à la décision du Jury concernant les candidatures libres au DESCOGEF. Je voudrai d’abord vous dire que je comprends parfaitement les arguments économiques que vous avancez. En effet, je suis moi-même ressortissant d’un pays dont aucun centre n’a été agréé pour assurer la formation, c’est pourquoi, je suis sensible aux arguments fondés sur l’équité entre les différents pays membres.

Cependant, je dois vous signaler que ces problèmes que vous soulevez sont du ressort d’une autre instance dénommée Commission Régional de Formation pour l’Expertise Comptable et Financière (CREFECF).

Le jury, pour sa part, est investi d’une mission d’assurance qualité qui l’oblige à veiller au respect du règlement des examens. Il s’agit pour nous de sortir sur le marché des pays de l’UEMOA des experts comptables dont la compétence a été vérifiée suivant un processus d’assurance qualité qui passe par la formation dans un centre agréé. Le diplôme d’expertise comptable à l’image du diplôme de médecin ne saurait être délivré dans un contexte de risque non maîtrisée, ou il est impossible d’organiser correctement les examens de fin de promotion.

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Démarrer
💬 Besoin d'aide?
Salut 👋🏽! Besoin d'aide?